mercredi 25 février 2009

Tergiverser

8 commentaires:

É. a dit…

Ah, la triste musique des notes d'oiseaux sur la portée des lignes haute-tension. Heureusement, tout s'envole.

McDood a dit…

Bien trop placés pour être des vrais ces oiseaux-là ! J'aime beaucoup la compo et t'as tout peint au chiffon, dans le fond. Chouette! Étourneaux! Corneilles!

Gomeux a dit…

Ouais, tout s'envole.
Surtout dans ce coin là, y a plein de cours de shops de recyclage!
J'ai pas vu de chouette, sont sur le shiffe de nuitte jcré ben.

Venise a dit…

C'est sûr qu'on peut voir une portée de notes d'oiseaux. C'est beau, pis ça sonne bien à l'oreille.

Avant de lire le commentaire, j'ai vu une portée de lignes, une invitation (je l'attendais depuis longtemps celle-là) à écrire dans le ciel.

Dood a dit…

Chouette était pour la photo. Je sais, c'est pauvre.
J'le vois qu'hibou !

Gomeux a dit…

Naaaah, c'est ma répartie qui était pauvre!
Houhou!

Venise, tu commentes quand tu veux ici, c'est toujours apprécié!
Pas besoin d'invitations spiciales!

Venise a dit…

Non, non, je vais revenir seulement s'il y a des portées dans le ciel.
:-)
Je viens souvent. Je suis du vent.

Gomeux a dit…

Ok d'abord!
Héhé.

Je fais pareil chez vous, suis du vent itou.