dimanche 22 mars 2009

Passage

6 commentaires:

Oops, we're dead! a dit…

Le froid viscéral capturé un moment, l'incrimination n'en sera que plus facile.

Gomeux a dit…

Bienvenue chez nous Oops!

É. a dit…

Il me semble que j'ai traversé des corridors semblables chaque jour de ma vie jusqu'à ce que je change de continent. C'est plus rare, ici. Le dernier était à Marseille, en novembre, dans un parking sous-terrain. On dirait que c'est l'automobile qui chie des couloirs pareils, comme les araignées font leurs toiles.

Gomeux a dit…

L'araignée attrape des mouches dans ses pièges.

Ces couloirs sont des trappes à gras.
Qui mènent à des chars.

Le plus gros piège à cons de tout les pièges à cons.

Coeur de nougat. a dit…

m'ennuyais de ça, moi. Ces images-là.

Gomeux a dit…

On s'ennuyait de toi, nous, Noug.