mardi 20 avril 2010

Silence, comme dans silencieux, comme dans farme donc ta yeule, vieux crisse de singe

Ouan, Foglia pense que ça fait du bruit, les éoliennes.
Boh.
Tout le monde sait, en tout cas ceux qui vont voir de près, que ça fait pas de bruit.
À peine un Vvwoush vwoush tout discret quand t'es tout près du mât et que c'est venteux et que l'éolienne fait 200 pieds de haut.
Dans les circonstances, c'est quand même pas si mal, un Vwoush de temps en temps.

Moi, je trouve ça majestueux, beau, même.
Pour paraphraser Chartrand, c'est beau comme des convictions.
C'est un pas vers l'avant, vers autre chose que les fossiles qui brûle, câlisse de tabarnac.

Oui, mais, les paysaaaages!
C'est pas pire pour le paysaaaage que d'avoir trois chars dans chaque parking de maison tant qu'à moi et je ne m'en tiendrai qu'à ça, les photos que j'affiche ici depuis maintenant trois ans en disent assez sur nos paysaaaages.

Il prend sa retraite quand, cet ancien chroniqueur de génie?

3 commentaires:

É. a dit…

Ouain. Qu'y décrisse. Eh, eh, eh. Ça laissera toute la place à Lagacé. Je pleure à chaudes larmes.

jul+ln a dit…

Les premières éoliennes que j'ai vues sont en Espagne dans le Haut Aragon aux paysages désolés, âpres, je les ai trouvées belles! Bon, les goûts et les couleurs...

Gomeux a dit…

Ah, ce Lagacé, LUI au moins, on sait vraiment à quoi s'attendre de lui.
Pas de belle plume comme le vieux singe, non, juste du concret.
Du direct de ce qu'on veut qu'il dise.
Oui monsieur!

Ah.Les gouts et les couleurs.
Peut être que si on peinturait les éoliennes de toutes sortes de couleurs festives et tendances urbaines et tout et tout, peut être que ça plairait plus?
Ou simplement avec le drapeau des Ztats-Zunis?
Ça serait comique ça.
Un bel hommage au conquérant!