samedi 5 juin 2010

République

Je met ici un texte commandé par l'infatigable Hélénablue, sur le thème «chambre d'hôtel». Y a du bon stock là, allez-voir ça.


République

Cé le retour de Phelipe à souère.
Avant, tout le monde l'appelait Black, vu que son nom c'est Noiret.
Tsé, comme l'acteur?
Ouan, ché, yé mort.
Mais pas Phelippe, y était yenk en République dins tout inclus.
Tout le monde l'appelle Phelipe astheure, ça fait moins motard que Blackie.
Ça fait plus Phelipe.
Tsé.
Pas mongol, mais pas Einstein non plus.
Juste, Phelipe.
En tout cas.
Y a raté la game dla smaine passée,
y était dins tout inclus avec un couple d'amis en République
pendant que nuzaut on commençait nos séries.

Phelipe y a tout le temps de quoi à raconter.
Ses histouères ek les pitounes, dins bars, ses chicanes ek les chauffeurs de taxi,
pourquoi y boué pas dbiéres pis toutes pis toutes.
Toute l'équipe aime ça, ça fait oublier qui fait tout le temps le même jeu sua glace.
Raph ou Lou font toute le jeu, pis finisse pas y passer lpuck, Phelipe niaise pas ek ça
pis y pogne le shot qui fait tout le temps, le one timer.
Y fait pas grand-chose d'autre, pas en défensive en tout cas, mais y a des bonnes stats,
vu que Raph pis Lou sont forts en calisse.
Anyway.
Phelipe y est bon dans son sweet spot pis avec ses histouères avant à game.

Le vlà justement qu'y rentre pendant que j'attache mes patins.
Yé tout bronzé, y dit pas un mot, yé comme gêné.

— Pis mon Pheeeelippeeee, la République?

Pis là y décolle.
Comment y a sauvé tout le monde à l'aéroport en frappant une chauve-souris qui
terrorisait les voyageurs.
— Je l'ai raté la première shot, mais là spa ça, tout le monde à fait oooooooooh, tsé pask j'avais passé proche! Mais là spa ça, jmonte su une chaise, pis j'attends qu'arpâsse, tout le monde me watch! Pis là, Pakloaf! j'y crisse ça sua tête pis arvole dans lmur! Spa ça! tout lmonde applaudit!
Jtâ comme le héros dla place!

Raph qu'y en rajoute:
— 'ttendez un peu, spa sa meilleure...

Pis là, le rire de Phelipe, j'en ai pas parlé de son rire. Ça se raconte pas.
Semi-étouffé comme on peut dire. Uhuhihiha.
Pas toute là, tsé.
Phelipe.
Tout cas.
Y décolle su son aut histouère.
Qu'y était en République ek Johnny pis sa blonde, pis qu'est ben fine pis qu'à travaille ben pour lui dins bars, qu'à le vante aux filles pis toutes pis que Johnny pis sa blonde y connaissaient deux autres couples dans le même tout-inclus pis qu'y ont passé pas mal de temps ensemble.

— Mais là, spa ça, moué jt'avec une fille de Toronto ça s'en vient ben pis toutes, on est à piscine de l'hôtel, moué pis la fille, Johnny pis sa blonde, un couple dla Beauce pis un aut couple qu'y on quatre enfants pis que la fille arrête pas de me cruiser depuis deux-trois jours...Mais solide tsé.
À mlâche des craques qu'à lâcherait son chum pis toutes, tsé. Pour qu'on puisse parler tu-seul, à l'enwouèye ché dquoi à chambe d'hôtel, tsé dquoi qui trouvera jamais, faque c'est plus long, pis là y rvient, y a pas trouvé, à y dit bon, ben, vas mchez un bloody césar d'abord. Tout cas. Tout ltemps dmême.
Faque là on est toutes là autour dla tabe à piscine à l'hôtel, pis à l'arrête pas dm'argarder, un ment donné à lâche : «À pis dla marde Phelipe, jle dit au monde.» Aye là jme met à freaker, à va pas ldire stie!
Spa ça! À sleuve pis à lâche : «Bon, moi pis Crapet cé feni, chu en amour ek Phelippe.»
Ben tabarnak, à l'â dit!

Les réactions sont assez unanimes dans chamb, tout lmonde rit.

— Ben woyons donc mon Phelipe!
— Es-tu folle crisse?
— Tu y as tu crissé ça dans lpéteux?
— Son crapet y a fait quouais???
— Han? Oh, y a rien fait, y était comme bête tout d'un coup. Eille moué jle watchais en esti, j'avais peur qu'y pète sa coche, une chance Johnny tait pas loin, tsé, st'une pièce en esti johnny, en Raph?
— Ouan.
— Les chums du couple capotaient en esti! Y m'argardaient bête en calvaire! Moué jt'ais là ek la fille de Toronto qui comprenait fuck all! Jm'en vas avec, j'y dit té tête mieux dpartir, tsé. En anglais, tsé. Spa çâ, l'autre m'avait suivi! «Viens t'en ek moué dans ma chambe à l'hôtel Phelipe» qu'à mdit! On arrive là, son chum veut pas qu'on monte à chambe! Johnny arrive, pis y dit dnous laisser passer, qu'y nous laisse aller fourrer pis qu'après y règleront ça elle pis lui.

— Y t'a toujours ben pas laissé passer?
— Kess tu pense? Yé gros en calvaire Johnny.
— Ben oui mais calisse, c'est quoi, y a pas d'amour propre le cocu?
— Pis, tu y as tu crissé dans lpéteux?
— Han? Oh! asti mets-en, dans sa chambe, sua beach en pleine nuitte, stait flyé!
— Y avais-tu des chauves-souris en plus?
— Han? Oh, non non.

Tout cas.
Ça mit les gars de bonne humeur. C'était kizment épeurant qu'on en oublie not game.
Tsé, cé les séries pareil.
On niaise pas ek ça.



Nicolas Olijnyk©

6 commentaires:

helenablue a dit…

Y a du bon stock! T'as bien raison Gomeux...
Et merci encore!


*Bon, il m'a fallu pas mal de concentration pour tout comprendre du tien, finalement je l'ai lu à voix haute et ça m'a aidé! :-)

É. a dit…

Délicieux. Mais du coup, avec nos deux nouvelles, les gens vont avoir une image très sale du Québec, alors qu'en vérité, c'est une nation de vieux curés !

:o)

s.gordon a dit…

Pauvre petite chauve-souris. Y'ont assez d'misère ces temps-ci sans qu'en plus on s'en prenne à elles dans les aéroports.

Tout cas. Comme dirait Phelipe, ce héros incompris : «Uhuhihiha!»

gaétan a dit…

Je reconnais très bien l'ambiance et certains personnages d'une chambre de joueurs de hockey style loisir adulte... à défaut d'être universel c'est très québécois qu'importe la région.

Gomeux a dit…

Merci à toi Blue de m'avoir donné l'occasion de sortir de ma torpeur! C'est une bonne idée de lire ça à voix haute, c'est le but, que ça sonne comme de l'oral.

Ah, É, des vieux crisse de Curés pognés...
T'as reconnu certains personnages? Héhé.


Amen, Sandra, Amen.

T'as bien raison Gaétan, je dirais même plus que c'est très canadien, si je peux me permettre un fédéralisme. J'ai pu constater ce genre de réactions et commentaires un peu partout où j'ai joué.
Ben drôle!

piedssurterre a dit…

Uhuhihiha !
J'adore ça.