lundi 26 janvier 2009

Coupures

La tivi était ouverte, ça disait que Obamachin annonçait des coupures chez différentes entreprises américaines.
Caterpillar étant la compagnie la plus touchée.
Caterpillar, chez les Paquet de la rue Maisonneuve à Amqui, c'était et c'est encore, comme le Bon Dieu sur chenilles.
«Tu prends une bôte Fiat-Allis pis je peux te garantir qu'a va pêter ben avant la bôte Cat.»

Comique, Caterpillar est aussi une entreprise profiteuse de guerres depuis bon nombre d'années.
Mais ça, je l'ai appris longtemps après avoir quitté le nid familial.

Je ne comprends pas grand-chose aux choses du Monde, mais le vent qui souffle me dit que de belles années ss'enviennent pour les compagnies comme Cat.
Et ce n'est pas parce que le poster boy du sud nous annonce cette triste nouvelle de compressions avec un attendrissement bien paternel que nous sommes obligés de pleurer.
Tenons-nous-le pour dit, tiens.
«Quand le vent souffle, moé jsé d'où cé ksa vient».



Auteur inconnu

8 commentaires:

É. a dit…

L'avenir est aux parkings ! Merci de ces infos, je ne connaissais pas bien les bulldozers. Pourtant, ils jouent un rôle effacé mais efficace dans l'écrapoutissement du monde, n'est-ce pas ?

Gomeux a dit…

De nada.
Quoique, les Palestiniens trouvent pas qu'ils sont si effacés que ça dans l'écrapoutissement de leur maisons, les bulls.

Gomeux a dit…

Tapez Jenin, Rachel Corrie et Caterpillar dans le moteur de recherche que vous voudrez, ça va vous donner un autre point de vu que l'article so-so de Wiki que j'ai mis en lien dans le commentaire précédent.
Genre, ça.

É. a dit…

Uhm… Quand je pense qu'y nous les mettent entre les mains à un an et demi dans le carré de sable !

gaétan a dit…

sans parler des casquettes et bottines CAT....On (et je m'inclus) s'identifie ou on est fier de certains symboles sans trop savoir ce qui se cache derrière.

Gomeux a dit…

Ouais.
J'ai eu des bottes Cat pendant un boutte. Kess tu veux...
Ouais, on nous les met dans les mains de bonne heure.
C'est même la première machine que j'ai conduite.
Ça se chauffe tu-seul.

Cela dit, Gaétan, comment t'écrirais ça toi, des laïlles? Tsé, les chenilles, comme celle du skidoo, la laï?
Comme dans : « le bon Dieu su des laïlles».

Ah oui, Enrique, tsé, le gros couteau en arrière du tracteur, tsé comment on appelle ça?
Le ripper.

É. a dit…

Let it rip !

gaétan a dit…

Peut-être ''laye'' de laying cat:tracteur chenillé à flèche latérale spécialement équipé pour la pose de pipelines.
tiré du dictionnaire des sciences et technologies du pétrole. (on en sort pas tout tourne autour du pétrole).