mercredi 4 mars 2009

Déculloter # 1; Chris Jordan

Dans le Voir cette semaine, Steve Proulx parle un peu de Chris Jordan.
C'est fou.
Dans le Voir!
Chris Jordan!
Où s'en va le monde...
Blague à part, je l'aime bien Steve Proulx.
On sent pas qu'il écrit pour qu'on puisse dire : « Regarde! Il écrit! »
En plus, sa chronique est juste sur la page à côté de celle de Josée Legault.
T'ouvres ça sur ces deux pages là, tu lis les deux, et hop, tu crisses ça au recyclage.
Pas besoin de faire le tour du reste du torchon.
Parle-moi de ça toi.

Tout ça pour dire qu'il me ramène à l'esprit ce cher Jordan.
Me souviens plus trop comment je l'ai spotté à l'époque, mais disons que ses images
m'ont touché directement.
Exemple :











Ses travaux plus récents fessent encore plus dans le tas.
Il s'approprie un procédé qui m'énarve au possible (Okokokok! On va prendre pleinspleinspleins de tites photos qu'on va mettre ensemble pis ça va faire une groooosse photo!) et le pousse au maximum en lui faisant véhiculer un message politique. Ça varge en tabarnak.
Allez voir son site, y a du stock en masse.

Ce travail-ci fait 10 pieds par 23 :




Détails :




Ce que c'est?
2.3 millions d'uniformes de prison, soit le nombre total de gens incarcérés aux Ztats-Zunis en 2005.
C'est plus que dans n'importe quel autre pays sur terre.
Land of the free.

7 commentaires:

É. a dit…

Ouais, c'est toi qui me l'a révélé ! Très fort.

Gomeux a dit…

Ouais!
Et il semble pas vouloir s'arrêter!

McDoodle a dit…

J'ai reçu un putaingue de .ppt des oeuves de CJ de tites madames au bureau. Need I say more.

Gomeux a dit…

C'est bien le premier .ppt que je voudrais recevoir.
D'habitudes les tites madames aux bureaux sont moins, comment dire, concernées, non?

McDoodle a dit…

En fait, je ne parlais que de la popularité. Quand c'est rendu dans les .ppt de bureau, c'est moins surprenant dans le Voir. Engagement vous avez dit ? Non...

Gomeux a dit…

Srais ben curieux de voir ça ce .ppt.
Ça devait être avec ses photos de la Louisiane après Katrina?

McDoodle a dit…

Je ne l'ai plus. J't'aurais fait suivre sinon. C'était un mix de running by numbers et mass consumption. Toutes celles du genre "ce que c'est?". Plus sous forme de jeu. Rien de la Louisiane.