mercredi 11 novembre 2009

Quelques hérétiques

Si vous êtes comme moi, vous n'avez pas nécessairement le temps de regarder les commentaires des billets plus âgés, genre, deux jours (!).
Et bien, sachez que ça discute sur le billet qui parle de Languirand.
Ma conclusion?
Tant que la science n'aura pas les outils (ou simplement le désir de se remettre en question) pour constater de visu les effets des toxines (incluant l'antigène) des vaccins sur le corps humain, on pourra se lancer des études ad vitam æternam.
La vérité c'est que ces études sont des observations.
Les résultats des études dépendent donc la plupart du temps des intentions de ceux qui les commanditent.
C'est plate, mais c'est ça.

Personnellement, j'aurai toujours plus tendance à croire celui qui va à contre-courant que les 15 autres qui disent la même chose.
Juste une question de feeling.
Que valent 15 études annonçant qu'il n'y a pas de lien entre l'autisme et les vaccins devant une assemblée de milliers de parents d'enfants autistes?
Je ne voudrais pas être celui qui leur annonce qu'ils ont tort de blâmer les vaccins.

La revue The Atlantic publiait dans son édition de novembre un article au sujet de l'efficacité des vaccins contre la grippe.
En gros, après avoir dit les niaiseries d'usage, telle que la vaccination est responsable de l'éradication de la variole et de la quasi-disparition de la polio, on y parle de Tom Jefferson et Sumit Majumdar, deux docteurs qui affirment que ça ne sert à rien de vacciner contre la grippe.
Tom Jefferson est particulièrement intéressant et virulent (jeu de mots!).
Il y a une entrevue ici avec lui dans le Spiegel, ça vaut le 5 minutes de lecture exigé.

La nature même de la science est de douter.
Ce qui est interdit lorsqu'on parle du dogme de la vaccination.
Le problème avec la science, ce qui l'empêche de douter, ce sont la plupart des scientifiques/bureaucrates.
Suffit d'avoir lu, entre autres, Semmelweiss de Céline ou d'avoir joué au hockey dans une équipe composée de représentants pharmaceutiques et de médecins pour s'en apercevoir.

En attendant, la librairie Biosfaire fait circuler une pétition, et je m'y inscris.
Parce que.

Voilà:

REGROUPEMENT CITOYENS sur la vaccination de masse H1N1
PÉTITION.

Vous n’aimez pas ce qui se passe actuellement avec la campagne de vaccination!
Voici venu le moment d’agir.

En collaboration avec la librairie BIOSFAIRE de Montréal, nous désirons former : « Un regroupement de citoyens et citoyennes pour une réflexion sur la vaccination de masse ». Il nous apparaît essentiel de créer un réseau entre tous les Québécois et Québécoises qui sont en désaccord avec la campagne de vaccination actuelle et produire un document qui servira de moyen de pression auprès du gouvernement sur ses politiques vaccinales.

Comment faire?
C'est facile, deux choix possibles :

1)- Télécharger le document suivant :
2)- Le signer et le faire signer à autant de gens que possible.
3)- Le retourner à la librairie Biosfaire (voir coordonnées en bas de page du feuillet). www.biosfaire.com

OU BIEN

Écrire directement à vaccinedoc@hotmail.com et demander d’être inscrit au sein de la liste du : Regroupement citoyens pour une réflexion sur la vaccination de masse, en inscrivant votre nom et adresse email.

Merci de participer, de faire circuler. Il est essentiel que notre voix se fasse entendre et que nous cessions d’être isolés les uns des autres.

Renée Demers
Lina B. Moreco

2 commentaires:

Unknown a dit…

Je l'avais pas fait encore, mais voilà : Merci, tes articles sur la vaccination sont particulièrement pertinents.

Gomeux a dit…

Woah, merci, 'tuny.
Ça donne le gout de continuer.