jeudi 11 novembre 2010

Observations

Je passe la journée à avoir pleins d'idées à écrire ici, j'arrive le soir et, pouette pouette pouette, je divague.
Ce soir j'ai ouvert la télé.

OH!

Simonac.
J'essaie de ne pas juger personne, je ne veux pas avoir l'air pêteux, mais, faut vraiment fermer cette boite à mensonges AU MOINS un an pour ensuite voir les ficelles grosses de même.
Tsé.
J'y suis allé à fond en réinsertion débile.
J'ai écouté TVA.
Wow, y avait un gars dans un show de Tv déréalité, y s'appelait Cluc, et, je dois avouer, ça a fait ma soirée.
Cluc, vient manger ta soupe là, ça va refroidir!
Cibouère.

Après c'était le TVA 22h, avec la musique qui me rappelait quand je jouait à balle-molle à Amqui pis que je revenais de ma game, que je mangeais mes quatre(!) toasts pendant que mon père dormait sur le fauteuil et que ma mère roulait ses rouleuses en jaquette à table et que le TVA 22H jouait dans le piton, dans TV.
Avec la même animatrice.
Les mêmes mafieux qui se font tirer, qui se font remplacer par d'autre mafieux aux noms différents qui vont se faire tirer itou.
Je le sais, chu dans le quartier.
Moi, la première affaire que je me dis en entendant qu'un mafieux meurt c'est, calisse, y aura pas de parking dans le coin pendant les funérailles lundi prochain.
Remarquez, c'est pas comme si ça me concernait tant que ça, le parking.
Oh, mais la population doit se sentir en otage!
Personnellement, à part Jingle Bells à journée longue en plein mois de novembre, y a pas grand chose qui me fait sentir comme un otage.
C'était surement une figure de style qu'elle voulait faire.
Ou alors elle a échappé une bribe de la bible des médias:
Faire Peur aux Nifflettes; Une Introduction.
Va savoir.

Après, y parlait de la corruption dans le milieu de la construction, pis de la mafia.
J'ai fermé la TV en voyant la belle Pauline au parlement qui s'insurgeait, qui se demandait pourquoi y avait pas d'enquête publique sur la corruption pis toute pis toute.
Bah.
Y a pas besoin d'enquête, non?
Combien de morts sous les viaducs effondrés?
Y a pas assez de trous dans les rues/routes du Québec pour comprendre qu'y a ben ben du monde qui se graisse la patte?
Pis, si y a pas d'enquête, c'est pas déjà une réponse?

J'ai fermé tout ça, et me voici ici.
Enfin.

Et bon, je pourrais bien parler de mes fils, c'est tout le temps bon ça, mais c'est demandant à écrire, faut pas faire ça tout croche, y vont savoir lire ben vite.
Je pourrais aussi vider ma boite à brouillons. Ça viendra surement.

En fait, je viens de me souvenir d'un truc que je veux faire depuis un bout.
Un genre d'hommage, au vivant, tsé, pas posthume, c'est chiant ça; j'aurais donc dù.
Nah, faisons changement et célébrons la parole de Richard Desjardins.
C'est l'automne et moi j'associe ça à Richard.
À chacun ses travers.

J'ai toujours trouvé qu'on ne lui donnait pas suffisamment le crédit qu'il mérite.
Moi, je trouve qu'il a révolutionné (dans le sens de révolutionner, changer, pas dans le sens de nouveau Ipad chauffant pour l'hiver) l'écriture au Québec.
Mon opinion vaut peut-être pas grand chose mais au moins il saura ce que je pense de lui.
Il a fait cette révolution en parlant du monde, avec les mots du monde dans bien des chansons.
C'est pas rien ça, dans TV t'alheure, ça parlait beaucoup mais ça parlait pas ben ben du monde, même si ça se veut être les Nouvelles Du Vrai Monde.
Jme comprends.

Faque, vous faites comme vous voulez, si vous vous sentez concerné vous mettrez la chanson que vous voulez chez vous si ça vous dit.
Me direz ça dans les commentaires, j'ai pas le temps de faire le tour partout comme je voudrais.

Donc, les chonsans.
Y en a en masse.
J'avais le gout de mettre Soreen, mais je ne la trouve pas.
Voilà qui n'aidera pas à la propagation de la bonne nouvelle,
on ne trouve pas facilement ses chansons sur le net.

Voici donc Nous Aurons

13 commentaires:

Éléonore a dit…

Mon premier contact avec Desjardins, à la radio communautaire de Sherbrooke, un véritable envoutement, je me cachais pour la chanter à tue-tête, c'est les Yankees

"vla les yankees, vla les yankees, eazy come easy go.."

http://www.youtube.com/watch?v=v4n7wfo1C-8

un chef-d'oeuvre !

Blue a dit…

Ben j'ai eu le coeur de le faire aussi un hommage à Richard de son vivant!


Bises
Blue

s.gordon a dit…

Tu viens de faire ma journée, Gom.
J'embarque. Vite faite de même, je prends celle-là. Elle me rend de bonne humeur pis en effet, on ne trouve pas facilement ses chansons sur le Net. Ou alors on les trouve flanquées d'un montage de photos allant d'un peu quétaine à passablement minable.

Pis c'est l'automne, fait que.

Hum.

gaétan a dit…

J'étais de ceux qui croyaient qu'il était impossible de vivre sans sa ration quotidienne d'infos télévisuelle et o miracle dès ma première sortie en cyclotouriste il y a plusieurs annéers j'ai survécu et mon mental s'en portait que mieux.
Moi aussi je crois qu'on doit "rendre hommage" aux gens qu'on aime de leur vivant. Parce qu'après comment peuvent-ils le savoir ?

Unknown a dit…

la première fois que j'ai entendu Richard, j'ai haïs ça. J'entendais un genre de folk/counetri avec une voix nasillarde. Beurk.

Pi là ma blonde de l'époque (merci Nancie) m'a trainé à son spectacle au Campus dans le temps que le Campus était encore sur le bord d'un vrai campus (chu vieux).

Ce fut la révélation.

Je l'ai revu au Club Soda (celui sur du Parc (chu vraiment vieux) pour l'enregistrement de son album live de l'époque, pi plus tard avec Abbittibbi au Spectrum quand ça existait encore (chu crissement vieux).

Il n'y a pas eu beaucoup d'artistes au Québec et ailleurs qui m'ont autant touché par leur sincérité, leur tendresse.

Yvan a dit…

La plupart de ceux et celles
désirant créer de l'art
passent leur temps à gagner
leur croûte autrement.
Idem pour moi,plein d'idées
en état de veille au boulot
pis j'arrive le soir,vanné.
Pouet pouet pu capab'.

.....

"Nous les derniers humains,
de la Terreuu..."

Desjardins et son fabuleux jardin.
Un très grand oui.
Beau billet.
Merci.

Gomeux a dit…

Ah les amis! Trop cool!
Je vous reviens avec une réponse plus détaillée sous peu.

Gomeux a dit…

Éléonore, effectivement, moi aussi je trouve que les Yankees, c'est un chef-d'oeuvre! C'est avec les DErniers Humains que j'ai accroché pour de bons sur Richard. Akinisi ne sortait pas de ma tite-tête.

T'en a pris une sapré bonne Helena!

Ouan, c'est l'automne Sandra, t'as pratiqué ton call?

Je me pose pas mal de questions là-dessus Gaétan, j me dis qu'en région, les nouvelles régionales ont quand même pas mal d'importance, c'est plus dans le concret, le quotidien. Je me trompe peut-être.

Rwa, t'es vieux, respect!
La tite madame qui rit super fort sur le disque au Club Soda, était-elle aussi insupportable live?

Yvan, y nous faudrait le tout dernier Ipad chauffant de 1899 btu, on pourrait écrire en travaillant...

Unknown a dit…

Je pense qu'il a pris les meilleurs bouttes de deux soirs, et qu'elle était au deuxième spectacle.

Mais c'est aussi possible que les micros de salle l'ai pognée ben comme faut mais que c'était pas si pire pour nous autres.

Mek a dit…

Stie. J'avais muffé ce billet, moué. Magnifique.

Gomeux a dit…

En fait, Éléonore, c'est plutôt, easy come, Wisigoths.
Ça vien de me revenir, hihi.

Et pis, É, t'as t'y une tite toune de Richard à nous partager? Héhé

Mek a dit…

C'est fait, amigo.

Jean-François Thibaud a dit…

Désolé, je suis en retard.

Comme Rwa, la première fois que j'ai entendu Desjardins, c'était les yankees à CIBL et sa voix m'a rebuté malgré que je sentais qu'il se passait de quoi d'important dans les paroles.

Je ne me rappelles plus si j'Avais vu le show avant la critique dithyrambique de Jean Barbe, mais c'est dans cette période-là que je suis allé le voir en solo à la licorne. Et c'est le meilleur show que j'ai vue de ma vie. J'ai braillé comme une veau dès le début avec Nataq. Et j'ai encore du mal à écouter cette chanson sans brailler dès les premières mesures.

Le reste de l'oeuvre est à l'avenant.