lundi 11 juin 2012

Quand t'as un premier ministre quelconque, tu crains les actes quelconques PRISE DEUX

Voilà pourquoi il faut garder un semblant de tête froide, se distancier un brin émotivement de toute cette bouillie pour les chats qu'est notre démoc.
J'étais tellement en simonac que j'ai oublié de mettre les liens vidéos, sans quoi on comprend rien.
Voici donc la raison de mon désarroi:

http://www.lapresse.ca/videos/actualites/201206/10/46-1-grand-prix-arrestations-mais-pas-de-perturbation.php/02741c81a55f4859935dc7c44a6c0156

Tout vas très bien au Québec.
À part des trucs quelconques comme la liberté de circuler sans manger  un coup de matraque en arrière de la tête...
Où se faire arrêter en allant au funérailles de sa soeur.

2 commentaires:

Éric McComber a dit…

Bon, j'étais pas venu depuis deux jours, je viens de rattraper mon retard. Ouf, ouf, ouf. Ça chie comme même moi je ne l'aurais pas imaginé.

Vous savez qu'en cas de souci, vous êtes les bienvenus ici, hein.

Valiente.

Gomeux a dit…

Les témoignages d'arrestations discriminatoires, je pourrais en mettre 15, juste pour hier. Des jeunes qui prennent le métro, qui ont des sacs à dos.
Ce qui me fait peur là dedans, c'est moi-même.
Je sais pas comment je vais réagir si ils m'accostent.
Probablement en riant. Oh oui.
Et je crisserai mon camp.
Je cours vite en tabarnac, bonne chance, les cochons.
C'est un peu pour ça que j'ai ben ben ben hâte d'avoir le vidéo de Choisis ton côté. Tsé.
Et aussi le fait que j'aurais eu le temps de jouer de la bass, avoir su.